29
Juin
L’ornement est un crime
04 77 49 74 70
18:30 à 21:00

Collection design du Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne de 1910 à 1970

L’ornement est partout, de la façon la plus naturelle qui soit, dans la manière d’agrémenter nos corps, d’embellir nos maisons et de fleurir nos villes. Pourtant, au début du XXe siècle, se développe la conviction que l’ornement doit disparaître. En 1908, l’architecte et designer Adolf Loos (1870-1933) publie Ornement et crime, violent pamphlet contre « le fléau ornementaliste de l’art ».

Cette condamnation sans appel accompagne la rapide industrialisation de l’Occident. L’heure est aux formes simples, à la valorisation du support au détriment du décor. Une transformation qui fait écho à l’histoire de Saint-Étienne, haut-lieu de la révolution industrielle et de ses « manufactures ».

POUR EN SAVOIR +

Carte en cours de chargement